Rencontre-témoignage d'Annie BeckLe 3 mars 2018

Elle avait 17 ans quand elle a échappé à la Déportation. Enfant cachée pendant l’occupation, Annie Beck a aujourd’hui 92 ans et continue à témoigner inlassablement de son expérience. Le Musée vous propose une rencontre exceptionnelle le samedi 3 mars à 11h…

Une adolescente juive traquée

Née à Varsovie en 1925, fille d’immigrés polonais, Annie Beck a grandi en France, à Nancy. Elle a deux petites sœurs Hélène et Ida. En juin 1940, devant l’avancée des troupes nazies, la famille Beck fuit et s’installe à Bordeaux. En 1941, elle est arrêtée et enfermée dans un camp d’internement près de Tours. En juillet 1942, Annie réussit à fuir mais ses parents et sa plus jeune sœur sont déportés à Auschwitz. Elle ne les reverra jamais. Annie est prise en charge par Denise Bergon, une religieuse qui la cache pendant 2 ans au couvent de Notre-Dame de Massip (Aveyron). Elle a 17 ans.

Un témoignage exceptionnel

Annie Beck est l’un des 8 jeunes dont vous pouvez découvrir le portrait dans le cadre de notre exposition temporaire « Gamins d’hier, Ados d’aujourd’hui ». En septembre 2017, nos 6 ados d’aujourd’hui qui ont conçu cette exposition avec l’équipe du Musée, l’ont rencontré lors d’un moment fort en émotions et en partage.

Dès lors, faire revenir au Musée Annie Beck était une évidence ! Son récit est une source de nombreux enseignements, il véhicule un message d’espoir indispensable. Alors, venez rencontrer et écouter cette personnalité attachante, dont le témoignage est essentiel dans la transmission de la mémoire et la compréhension de notre passé.

Infos pratiques

Samedi 3 mars 2018 à 11h.

Durée : 1 heure.

Gratuit. Tout public.

ATTENTION ! LES RÉSERVATIONS SONT CLOSES POUR CETTE RENCONTRE. NOUS SOMMES COMPLETS. SUIVEZ L’ACTUALITÉ DU MUSÉE POUR CONNAÎTRE LA DATE D'UN NOUVEAU TÉMOIGNAGE AVEC ANNIE BECK.