Fermeture du Musée jusqu'en janvier 2020

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne engage un projet de développement et d’évolution du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation afin de renforcer ses missions fondamentales autour du devoir d’histoire, du travail de mémoire et d’éducation à la citoyenneté.

Le projet architectural : entre agrandissement et modernisation

Le Musée fermera au public à partir du 16 septembre, pour une réouverture prévue en janvier 2020. Au printemps 2019, des travaux débuteront pour agrandir le site, améliorer l’accueil du public et renouveler la muséographie.

Il s’agira de réhabiliter et de moderniser les infrastructures existantes. Cela permettra une revalorisation de l’accueil du public en clarifiant les espaces en fonction des visiteurs (distinction de l’accueil du public scolaire et du grand public) et en apportant une plus grande fluidité pour les différents usagers en différenciant les flux. Les travaux visent également à moderniser les espaces d’exposition permanente, à redéfinir l’espace des expositions temporaires, à développer les espaces consacrés aux réserves. Le bâtiment dans son ensemble sera rénové, fournissant ainsi aux visiteurs et à l’équipe du Musée des locaux plus adaptés et plus confortables.

De plus, il est nécessaire d’agrandir la surface d’accueil par la construction d’une extension de deux niveaux, sur le jardin à l’arrière du Musée. Elle disposera au rez-de-chaussée d’une grande salle modulable, qui sera utilisée comme salles de médiation pendant la période scolaire mais aussi comme lieu d’organisation de conférences, de lectures, de projections ou de spectacles lors des week-ends, des vacances scolaires et en période estivale. Aux beaux jours, cette extension sera ouverte sur le jardin, où sera installé un espace de détente.

Cette extension disposera également d’un étage dans la continuité de l’espace des expositions temporaires (au 1er étage). De nouveaux bureaux et une salle de réunion seront implantés. C’est également dans cette extension que le nouveau centre de documentation accueillera les particuliers, étudiants et chercheurs pour consulter les fonds documentaires et archives du Musée.

Le nouveau projet scientifique et culturel du Musée

Le projet scientifique et culturel du Musée de la Résistance sera soumis au vote de l’Assemblée départementale à la fin de l’année 2018.

Le projet se décline en six objectifs fondamentaux.

1. Faire évoluer la vocation du Musée :

  • Élargir son objet, les thématiques traitées et ses champs d’action.
  • Ouvrir la programmation à d’autres sujets, d’autres vecteurs de transmission.
  • Faire évoluer un musée d’Histoire en lieu de culture(s).
  • Élaborer une programmation scientifique, culturelle et artistique régulière.

2. Moderniser le site :

  • Améliorer la visibilité du bâtiment.
  • Moderniser les locaux et équipements.
  • Agrandir et gagner en surface exploitable.
  • Redéfinir les espaces et leurs fonctions.
  • Améliorer la qualité de l’accueil et le confort du public.
  • Dynamiser l’image du Musée.
  • Obtenir le label « Tourisme et Handicap » pour l’ensemble du bâtiment.

3. Développer la collection :

  • Définir une politique de collecte et d’acquisition, en partenariat avec les Archives départementales.
  • Faire du Musée une ressource pour les scientifiques, les étudiants et le public.

4. Actualiser les espaces muséographiques :

  • Moderniser la scénographie et les équipements de visite avec l’intégration de nouvelles technologies et de nouveaux principes de médiation.
  • Permettre aux scolaires de réinvestir les expositions permanentes.
  • Proposer une nouvelle expérience de visite au public individuel.
  • Actualiser le discours historique.
  • Élargir le discours aux enjeux contemporains.
  • Faciliter la visite des publics handicapés, quel que soit le handicap.

5. Pérenniser et augmenter la fréquentation :

  • Pérenniser le public scolaire.
  • Augmenter et fidéliser le public individuel.
  • Développer le public touristique et étranger.
  • Conquérir de nouveaux publics.

6. Favoriser le rayonnement du Musée et ses partenariats :

  • Réaffirmer le Musée comme un partenaire fort de la communauté scientifique historienne.
  • Ancrer définitivement le Musée dans le paysage muséal local, régional et national.
  • Permettre aux professionnels et aux acteurs des Musées, Associations et Fédérations de la Résistance, de la Déportation et de la Mémoire, d'identifier le Musée comme un lieu de référence.
  • Pérenniser les partenariats éducatifs.
  • Développer les partenariats culturels locaux.

Les missions du Musée pendant la fermeture

Pendant la durée des travaux, la collection d’objets et de documents originaux ainsi que le personnel du Musée seront délocalisés. L’inventaire réglementaire de la collection du Musée sera achevé et une démarche de prospection va être lancée pour la récolte de nouveaux dons.

Le Conseil départemental, mobilisé en faveur de l’accessibilité à tous des données, mettra en ligne sur son portail Open Data une version grand public de l’inventaire du Musée.

L’équipe travaillera aussi à renouveler entièrement toutes les médiations destinées aux scolaires ainsi qu’à la programmation des futurs événements et expositions en 2020 et 2021.

Les expositions itinérantes du Musée resteront disponibles et prêtées au Parcours Laïque et Citoyen et des interventions ponctuelles auront lieu dans certains collèges dans le cadre de la préparation du Concours de la Résistance.

Infos pratiques

Suivez l’actualité du Musée et l’avancée du projet sur ce site et sur la page Facebook du Musée : Musée de la Résistance et de la Déportation de la Haute-Garonne.

https://www.facebook.com/museeresistance.hautegaronne/

Contact de l’équipe :  Musee2020@cd31.fr

Et jusqu'en mars 2019 par téléphone : 05.61.14.80.40.