Expositions précédentes

Des expositions temporaires sont régulièrement proposées au public. Elles approfondissent différents aspects, de l’Occupation, de la Résistance et de la Déportation en Haute-Garonne. Le Musée aborde aussi des sujets plus actuels, sur des conflits récents ou autour de la question des droits de l’Homme.

Sur un sujet aussi grave que l'histoire de la Résistance et de la Déportation en Haute-Garonne, les salles d'exposition permanentes ne peuvent pas tout dire et tout montrer. Des choix sont faits, afin de présenter de manière équilibrée ce que fut la réalité de ce temps.  

Valorisation des archives et des collections

Les salles d'expositions temporaires du Musée viennent compléter ce travail, à l'occasion de la date anniversaire d'un événement passé, de la découverte de nouvelles sources historiques, d'un personnage emblématique ou d'une thématique particulière, peu ou pas traitée dans les salles d'expositions permanentes.

Depuis 1995, 26 expositions temporaires ont été présentées. Leur objectif est de valoriser la collection du Musée en exposant des objets et archives inédits et de mettre en avant les témoignages des acteurs de cette période. Impossible de toutes les citer, mais certaines ont marqué par leur force. Ce fut notamment le cas pour Blessures de guerre en 2009, les années 1942/1943 en Haute-Garonne, ou la Retirada en 2014.

Résistance locale, Résistance nationale 

D'autres événements plus nationaux de la Résistance sont également rappelés. Le Musée a ainsi accueilli des expositions consacrées aux Polytechniciens dans la Résistance (2001) ou l'hommage à Jean Moulin en 2003 pour les 60 ans du Conseil National de la Résistance.

La Déportation n'est évidemment pas oubliée, avec des rappels sur le Convoi des déportés tatoués (2003), les photographies du camp de Mauthausen (2007), ou la Shoah par balles (2011), ou encore Destins Brisés (2011) consacrée aux artistes de l'École de Paris. 

La Résistance un sujet actuel

Lieu de réflexion et de débat, le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation aborde aussi des sujets actuels (conflits récents, droits de l’homme, etc.) à travers par exemple des expositions photographiques. Depuis 1995, une dizaine d'expositions a été présentée autour de ces thématiques.

Citons notamment  l'exposition Amnesty International, 50 ans de combat en affiches (2011), Tibet un peuple en sursis (2002) ou encore l'abolition de l'esclavage (1998). Le Musée sensibilise le public à l'histoire et à la découverte du monde contemporain.

Car ces expositions permettent d’explorer des formes actuelles de résistance et de présenter des artistes inspirés par cette période historique. Un seul mot d’ordre : montrer que les valeurs issues de la Résistance sont toujours d’actualité !