Les documents à télécharger

Étudiantes en Licence Professionnelle « Images et Histoire » (université Jean-Jaurès, Toulouse), Anne-Sophie Hedan et Amélie Gautier ont analysé une partie du fonds Hall-La Dépêche. Elles ont analysé plusieurs corpus d’image. Le résultat de leurs recherches est disponible en téléchargement.

Durant leur stage, ces deux étudiantes ont travaillé notamment sur la question de la diffusion par la presse française de photographies d'agences de presse. Pour des raisons économiques, techniques et politiques, les journaux ne peuvent pas envoyer leurs propres reporters pour couvrir des événements, notamment à l'étranger. Voilà pourquoi les agences de presse sont créées, afin de collecter les informations et des images. Les journaux reçoivent la même matière première qu'ils interprètent et adaptent en fonction de leur ligne éditoriale. Certaines photographies se retrouvent donc dans différents journaux. L'information est ainsi déjà filtrée, choisie par les agences.

Les agences sont obligées de se plier aux règles des États dans lesquels elles vont. Dans les régimes totalitaires, l'information est contrôlée et les agences ne peuvent pas la récolter librement. Elles prennent ce que les autorités leur transmettent officiellement. Ces images passent donc par de nombreuses étapes qui sont autant de filtres à même de déformer, tronquer la réalité. 

L’analyse d’Anne-Sophie Hedan (mai 2011)

L'Allemagne nazie

L'inventaire est organisé autour de trois points : la mise au pas de la société civile, la remilitarisation de l'Allemagne et l'omniprésence d'Hitler.

 Télécharger le corpus sur l'Allemagne nazie (1.3 MB)

La France des années 1930

Si l'inventaire s'ouvre par une photographie de 1934 du maréchal Pétain, ministre de la Guerre, et Albert Sarraut, ministre de l'Intérieur, il se termine à la veille de la Seconde guerre mondiale par deux images du général Gamelin. Les groupuscules fascistes sont aussi très présents dans ce corpus traduisant l'ambiance fascisante de l’époque.

 Télécharger le corpus sur la France des années 1930 (597.4 KB)

La "drôle de guerre"

De septembre 1939 à début mai 1940, pas de combats pour l’armée française malgré la déclaration de guerre. Durant cette « drôle de guerre », le gouvernement veut donner une vision du front rassurante. Sur les photos, les soldats sont confiants, souriants et emblématiques d'une France prête au combat, bien équipée militairement et sereine dans le souvenir de la victoire de la première guerre mondiale.

 Télécharger le corpus sur la "drôle de guerre" (823.7 KB)

 

L’analyse d’Amélie Gautier (mai 2012)

L’Italie fasciste

Les 71 photographies de propagande fasciste réunies dans ce corpus ont été prises entre 1934 et 1939 en Italie, Albanie et Éthiopie. Tous les thèmes et les méthodes de propagande caractéristiques des régimes totalitaires sont présents : culte de Mussolini; invasions de l’Albanie et de l'Éthiopie ; encadrement de la société civile ; alliance avec l’Allemagne nazie.

 Télécharger le corpus sur l'Italie fasciste (18.9 MB)

La guerre sino-japonaise

Prises entre 1935 et 1939 au Japon, en Chine et en France, ces 40 photographies sont issues à la fois de la propagande du Japon impérial, de celle de la Chine et d’agences de presse occidentales.

 Télécharger le corpus sur la guerre sino-japonaise (10 MB)